Apcalypse Now, la frénésie du Viêt Nam

Apcalypse Now, la frénésie du Viêt Nam

Egalement l’un des films américains les mieux récompensés, Apocalypse Now du réalisateur Francis Ford Coppola est l’adaptation de la nouvelle (récit court) du britannique Joseph Conrad. Le film montre à la fois la guerre du Viet-Nam et l’aventure des hommes de l’équipage du capitaine Willard, qui a pour mission d’éliminer le colonel Kurtz.

La guerre, la folie et l’horreur d’Apocalypse Now

Apocalypse Now laisse voir au spectateur les différentes facettes de la guerre du Viet Nam, à travers des images aussi effroyables que censées, telles que le bombardement au napalm d’un village, ou les scènes de traffic de drogue au sein même de l’armée américaine… Le capitaine Willard est chargé d’une mission secrète dont le but est donc de parvenir jusqu’à l’officier Kurtz et de le tuer. Celui-ci est accusé par l’armée de pratiques inhumaines à la fois dans ses attaques contre l’ennemi viet-namien et envers les indigènes qu’il a soumis. Le camp de Kurtz est un véritable enfer et le film Apocalypse Now en démontre les réalités. Après la perte de plusieurs de ses soldats, le capitaine Willard finit par tuer Kurtz, et le camp est ensuite bombardé par l’aviation américaine. 

apocalypse-now.jpg

Un tournage particulièrement difficile

Apocalypse Now n’est pas un film de guerre mais il relate les différents aspects de la guerre du Viet Nam. Son tournage fut particulièrement difficile aussi bien au niveau de la sélection et de la distribution des acteurs et des rôles, qu’à celui du tournage à proprement parler. Martin Sheen est finalement choisi pour le rôle du capitaine Willard, mais cet acteur a subi entre temps une attaque cardiaque. Les hélicoptères des scènes du film sont ceux de l’armée des Philippines et il fallait les peindre et les repeindre à chaque fois qu’ils apparaissent dans le film et qu’ils retournent à leur base. La jungle des Philippines a été le théâtre de la production sur terrain, et la météo a ajouté son lot d’épreuves au tournage d’Apocalypse Now avec notamment un typhon qui a détruit le plateau de tournage. Bref, des coûts de production en net hausse. Heureusement pour son producteur, la Palme d’Or reçue par Apocalypse Now ainsi que ses autres récompenses y compris son succès au box office, ont permis de rattraper largement l’écart de budget du film.  

tournage-apocalypse-now.jpg